fr |
  • ENGLISH
    • UK
    • USA
    • International
  • FRANÇAIS
    • France
    • Belgique
    • Suisse
  • DEUTSCH
    • Deutschland
    • Schweiz
    • Österreich
  • NEDERLANDS
Golgotha

Judith Gauthier - Soprano

Marianne Beate Kielland - Alto

Adrian Thompson - Ténor

Mattijs van de Woerd - Baryton

Konstantin Wolff - Basse

Cappella Amsterdam

Estonian Philharmonic Chamber Choir

Estonian National Symphony Orchestra

Daniel Reuss - Direction

C’est la gravure de Rembrandt Les Trois Croix (1653) qui inspira à Frank Martin son oratorio Golgotha, balayant d’un coup ses réticences à écrire de la musique sur des thèmes religieux. Affrontant l’ombre des Passions de Bach qu’il admire depuis toujours, le compositeur écrivit entre 1945 et 1958 sa propre vision de ce sujet intemporel, plus proche de la méditation, libre de toute approche dogmatique. Un monument absolu !


Disque 1

Golgotha

1 Première Partie
N°1. Chœur d'introduction. "Père ! Père !"
  7'45

2 N°2. Les Rameaux   9'37

3 N°3. Le discours au temple. "Quand serai-je assez heureuse"   11'39

4 N°4. La Sainte Cène   5'32

5 N°5. Gethsémané. "Voici l'Agneau divin"   13'11

Disque 2

Golgotha

1 Seconde Partie
N°6. Méditation. "Que dirai-je ?"
  8'43

2 N°7. Jésus devant le Sanhédrin. "Christ ! Divin Sauveur"   11'09

3 N°8. Jésus devant Pilate   8'22

4 N°9. Le Calvaire. "Ô mon Seigneur"   10'24

5 N°10. La Résurrection. "Ô mort"   8'00


Golgotha packshot


Golgotha packshot 2


Rembrandt

Les trois croix (1653)
Cette eau-forte tardive de Rembrandt a fait l’objet de quatre versions,celle reproduite en couverture et
ci-contre étant la deuxième (1653).Cliché AKG-images.

Please wait