Get Adobe Flash player

Sonate D.574, Rondo op.70, Fantasie D.934

Sonate D.574, Rondo op.70, Fantasie D.934


Isabelle Faust , Alexander Melnikov

Schubert – l’homme aux deux visages…
Schubert se consacra assez peu au répertoire pour piano et violon, mais avec une variété de forme et même d’ambition qui laisse songeur. La Sonate en La majeur op. posth. 162 de 1817 est sa dernière contribution à ce que l’on peut appeler le “concert familial”. Dix ans plus tard, après Rosamunde et La Jeune Fille et la Mort, le Rondeau op.70 se révèle être un “rondeau brillant” d’une incroyable vitalité et la Fantaisie en Ut majeur, un modèle de légèreté enjouée. Déconcertante simplicité au bord de l’abîme…