Get Adobe Flash player

Sonate 'Arpeggione' pour violoncelle et piano

Sonate 'Arpeggione' pour violoncelle et piano

Avec Sonatine D.384, œuvres de BERG et de WEBERN

Jean-Guihen Queyras, Alexandre Tharaud

Trois Viennois au-delà des époques.
"La sonate Arpeggione de Schubert occupe le cœur de notre répertoire depuis qu’Alexandre Tharaud et moi faisons de la musique ensemble. Sa luminosité insouciante en apparence ne peut masquer une angoisse qui apparaît au grand jour dans la conclusion du deuxième mouvement. (…) Berg assume la noirceur de ses abîmes intérieurs, quand Webern joue sur la sublimation et la désincarnation. Mais tous trois partagent un même besoin de se confronter sans limite aux fondamentaux que sont le désir, la sensualité, la mort, en les rendant presque palpables…" - Jean-Guihen Queyras