Get Adobe Flash player

Opus ultimum SWV 482-494

Opus ultimum SWV 482-494

Le Chant du cygne

Collegium Vocale Gent, Concerto Palatino, P. Herreweghe

Le chant du cygne d'Heinrich Schütz.
Au début des années 1660, Schütz, relégué parmi les gloires fanées de la cour de Dresde, commença à se préparer à l'idée de sa mort prochaine – il avait dépassé les 75 ans... Il entreprit de mettre en musique les 176 versets du fameux Psaume 119, sans que sa démarche vise forcément à une exécution : son chant du cygne était conçu pour l'éternité. Dix ans plus tard, l'Opus ultimum avait pris la forme de onze motets à double chœur. Suite à la dispersion des manuscrits, il fallut encore trois siècles pour qu'il soit reconstitué… puis chanté !