Get Adobe Flash player

Les suites pour violoncelle seul

Les suites pour violoncelle seul


Jean-Guihen Queyras

Quand Bach se délecte de l’obligation qui lui est faite d’exposer l’harmonie par le biais mélodique (autrement dit, d'égrener au violoncelle chaque note d'un accord qu'il aurait touché au clavecin), cela donne l'un des monuments absolus de la musique de chambre ; quand Jean-Guihen Queyras se délecte de cette “irrésistible vitalité” sur son violoncelle Gioffredo Cappa de 1696, cela donne l'un de ses disques les plus aboutis !
Bonus DVD : le film de la Troisième suite dans son intégralité et le making of de cet enregistrement.