Get Adobe Flash player

Canta la Maddalena

Canta la Maddalena


Maria Cristina Kiehr, Concerto Soave, Jean-Marc Aymes

Madeleine au pied de la croix.
Le thème de la déploration représenta l'un des fers de lance de la révolution baroque italienne en cette première moitié du XVIIe siècle. Les lamenti constituaient en effet le cadre idéal pour mettre en avant les dernières découvertes en matière d'expression du chant soliste : libéré des subtilités du contrepoint, il pouvait ainsi mieux communiquer à l'auditeur l'émotion exprimée par les paroles. A cet égard, la musique sacrée ne fut pas en reste, et l'on comprend aisément pourquoi les plaintes de Marie-Madeleine au pied de la croix se multiplièrent, notamment à Rome où la musique sacrée occupait depuis toujours une place plus importante qu'ailleurs. Les motets à voix seule d'un Rossi, d'un Agneletti, d'un Mazzocchi ou d'un Frescobaldi témoignent de cette activité musicale spécifiquement romaine avec une éloquence brillantissime !