Get Adobe Flash player

Les Miracles de Compostelle

Les Miracles de Compostelle

Plain-chant et polyphonies médiévales
pour saint Jacques (Codex Calixtinus)

Anonymous 4

Depuis la fin du XIIe siècle, la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle possède un manuscrit intitulé Jacobus (ou Codex Calixtinus). Personne ne sait de façon certaine comment il parvint à Compostelle, mais il s'agit assurément d'un manuscrit français, probablemenet compilé ou écrit à Cluny vers 1150. Même si elles ne représentent qu'un dixième de la musique contenue dans Jacobus, les pièces polyphoniques (dix-neuf à deux voix et une à trois voix) ont davantage attiré l'attention des spécialistes que le plain-chant, car elles sont parmi les premières à avoir été notées. Or Jacobus présente une notation ambituë en matière de rythme, de mètre et de coïncidence des différentes voix...