Get Adobe Flash player

Chopin chez Pleyel <br />

Chopin chez Pleyel


Alain Planès

Voyage en pays chopinien… Le 21 février 1842, Chopin donne un de ses très rares concerts : il n’aime pas se produire en public, sa musique est avant tout un art de chambre… Alain Planès s’est appliqué à retrouver au plus près le programme de ce concert et à l’enregistrer sur un piano Pleyel de 1836 que le compositeur aurait pu avoir sous les doigts. Les questions qu’il pose au passage sont passionnantes : comment Chopin jouait-il ? Outre le fameux rubato, quelle était la part de l’ornementation, voire de l’improvisation ?

.Voir le texte intégral (pdf)