Get Adobe Flash player

Sonate pour flûte, alto et harpe

Sonate pour flûte, alto et harpe

Philippe Bernold

"Ce jonc vaste et jumeau dont sous l'azur on joue..."
Stéphane Mallarmé fut très impressionné par la manière dont Debussy avait "prolongé l'émotion de son poème" L'Après-midi d'un faune. La flûte n'est pas l'instrument le plus représenté dans l'œuvre de Debussy, mais c'est à elle qu'il destina quelques-uns de ses chefs-d'œuvre : à l'exception de la célèbre et ultime Sonate pour flûte, alto et harpe, les pièces de ce disque sont toutes liées à des circonstances de création théâtrales ou littéraires. L'occasion de replacer Syrinx dans son contexte (la pièce Psyché de Gabriel Mourey) et de réentendre les Chansons de Bilitis de Pierre Louÿs telles qu'elles furent représentées (avec petit ensemble instrumental et récitant) un certain jour de février 1901.

 

Ce titre est paru pour la première fois en 1998.

    Philippe Bernold - Flûte traversièreGérard Caussé - AltoIsabelle Moretti - HarpeAriane Jacob - PianoIrène Jacob