Get Adobe Flash player

Symphonies n°3 & 4

Symphonies n°3 & 4

Freiburger Barockorchester, Pablo Heras-Casado

Schubert n’est pas encore sorti de l’adolescence quand il écrit six premières symphonies. L’insouciante 3e de 1815 se termine sur une tarentelle rossinienne. Plus sombre, la 4e (1816) lorgne du côté de Beethoven ; le surnom “tragique” provient du compositeur de 19 ans lui-même. Mais la vraie tragédie réside sans doute dans le fait que cette symphonie, comme toutes ses consœurs, ne sera jamais jouée en public de son vivant et devra attendre 1849 pour sa création…  Le premier disque de Pablo Heras-Casado pour harmonia mundi.