Get Adobe Flash player

Préludes

Préludes

Mazurkas op.41, Nocturne, Barcarolle...

Alain Planès

Exquises esquisses…
Les Préludes de Chopin constituent une somme qui, dans son ambiguïté, est peut-être la plus énigmatique de toutes ses œuvres. Désemparé, Schumann voyait là "des esquisses, des ébauches ou, si l'on veut, des vestiges d'études, des plumes d'aigles éparses, le tout dans un désordre bariolé. (…) Le recueil contient des passages morbides, fiévreux, déplaisants ; que chacun y trouve son compte."

Alain Planès joue sur un piano Steinway & Sons de 1906 (Andriessen, Pays-Bas).


Ce disque est paru pour la première fois en 2001.