Get Adobe Flash player

Orfeo ed Euridice

Orfeo ed Euridice

Opera seria sur un livret de Calzabigi (Vienne, 1762)
Enregistrement intégral (Coffret 2 CD). Chanté en italien

René Jacobs

Quand la musique se mit à parler au cœur.
''On doit en musique à Gluck une intervention de génie… c’est dans les morceaux pathétiques de faire exprimer par les accompagnements ce que l’âme éprouve lorsque les paroles cherchent à le dissimuler'' écrivait Madame de Genlis, bouleversée… Il est vrai que le plus célèbre des opere seria de Gluck ouvrait un vaste champ d’expression nouvelle. Tard dans le Romantisme, il constituerait encore un réservoir de techniques inépuisables, ressourçant tour à tour Berlioz, Wagner et bien d’autres. Le commanditaire d’Orfeo, azione teatrale, version originale créée en italien au Burgtheater de Vienne le 5 octobre 1762, avait pressenti les capacités de Gluck et Calzabigi à mener la réflexion sur l’opéra bien plus loin que ne l’avaient fait leurs prédécesseurs. L’interprétation qu’a pu en donner en concert René Jacobs à la tête d’une distribution exceptionnelle a été reçue de façon enthousiaste, car elle restitue avec force l’extraordinaire pouvoir d’émotion de la partition originale.