Get Adobe Flash player

Divertimenti. Serenata notturna

Divertimenti. Serenata notturna

(Symphonies salzbourgeoises, K. 136-38)

Freiburger Barockorchester, Petra Müllejans

Les trois divertimenti KV 136 à 138 (125a-c) font partie du répertoire inamovible de tout orchestre à cordes. Pleins de thèmes primesautiers, dramatiques ou mélancoliques, leur structure harmonique est limpide, mais non dénuée de raffinement. L’effet brillant domine sans jamais sombrer dans la trivialité. Bref: un condensé de la musique la plus allègre et la plus réjouissante que le jeune Mozart ait jamais consacrée aux cordes.