Get Adobe Flash player

Passion selon saint Matthieu

Passion selon saint Matthieu

Philippe Herreweghe

En composant la Passion selon saint Matthieu pour l’église Saint-Thomas de Leipzig, Bach avait en tête une vaste architecture musicale, non seulement sur le plan de l’organisation rhétorique, mais aussi sur le plan de l’étagement des sources sonores (deux chœurs, deux orchestres…). La réussite de l’entreprise fut totale : l’aspiration vers l’absolu, le tumulte des sens qui se dégagent de cette masse sonore si équilibrée, si attentive à représenter un événement tragique qui est au cœur de l’Histoire, sont incommensurables.