Get Adobe Flash player

Freiburger BarockConsort

Freiburger BarockConsort

Si l’on apprécie l’énergie communicative du Freiburger Barockorchester, on aura d’autant plus de plaisir à entendre certains de ses musiciens comme solistes au sein du Freiburger BarockConsort. Les “Fribourgeois” sont moins enclins que tant d’autres orchestres baroques à s’approprier le répertoire romantique ; à côté de quelques investigations musicales, ils continuent à mettre l’accent sur le répertoire baroque du dix-septième siècle et du début du dix-huitième – et cela implique la pratique de la musique de chambre.

Celle-ci s’épanouit dans des programmes à thème, venus d’Angleterre comme A Masque of Beauty ou du Nord de l’Allemagne comme Abendt-Musick, et plus généralement dans un répertoire qui va du premier baroque italien aux sonates pour cordes du baroque tardif en passant par Lawes et Purcell – passeport pour des festivals aussi prestigieux que ceux d’Utrecht et d’Innsbruck. La remarquable qualité du Freiburger BarockConsort a retenu l’attention de la critique dès son premier CD, consacré à Biber et à Muffat et récompensé par un Diapason d’Or.

Des tournées ont permis au Consort de conquérir un public international, du Midi de la France à la Scandinavie et des Balkans jusqu’en Asie du Sud-Est. En 1999 / 2000, le Consort s’est produit au théâtre de Bâle pour accompagner la mise en scène remarquée de Herbert Wernicke consacrée à des œuvres de Schütz : Wie liegt die Stadt so wüste (“Comme elle est sise solitaire, la ville populeuse !”), sous la direction de Konrad Junghänel.

discography

concerts