Get Adobe Flash player

Arcanto Quartett

Arcanto Quartett

quatuor à cordes

C’est après avoir expérimenté ensemble les différentes formations de musique de chambre, y compris en tant que quatuor depuis l’été 2002, que Antje Weithaas, Daniel Sepec, Tabea Zimmermann et Jean-Guihen Queyras ont fondé l'Arcanto Quartett. Constitué de quatre musiciens connus d’abord en tant que solistes, l’ensemble a immédiatement attiré l’attention: au-delà de leur amour de la musique et de leur amitié, ses membres partagent le plaisir de se mesurer aux exigences des œuvres pour quatuor à cordes.
Leur premier concert (à Stuttgart, juin 2004) a rencontré un beau succès. La saison suivante, le quatuor s’est produit au Beethovenhaus de Bonn, à la Vredenburg d’Utrecht, au Théâtre du Châtelet à Paris, au Conservatoire Royal de Bruxelles, aux Schloßfestspiele de Ludwigsburg, ainsi qu’au Festival de musique de chambre de Leif Ove Andsnes à Risør, au Wigmore Hall à Londres, à la Alte Oper de Francfort, au Concertgebouw d’Amsterdam et à Milan. En 2006/07, on pouvait les entendre à la Philharmonie de Cologne, au Konzerthaus de Vienne, au Megaron d’Athènes, à l’Auditorio Nacional de Musica de Madrid, mais aussi au Japon, pour leur première tournée dans ce pays (novembre 2006).

Antje Weithaas a étudié le violon à Berlin auprès de Werner Scholtz, avant de commencer une carrière qui l’a menée à travers l’Europe, mais aussi au Japon, à Singapour et en Afrique du Sud. Outre les grands classiques, son répertoire comprend également des perles rares de Korngold, Hartmann ou Schoeck. Antje Weithaas enseigne à la Hochschule für Musik “Hanns Eisler” depuis 2004.

Élève de Dieter Vorholz et Gerhard Schulz, Daniel Sepec a été nommé premier violon de la Deutsche Kammerphilharmonie de Brême en 1993. Fasciné par la richesse de la musique baroque, il tient régulièrement la place de premier violon au sein de l’ensemble Balthasar-Neumann dirigé par Thomas Hengelbrock.

Formée par Ulrich Koch et Sándor Végh, Tabea Zimmermann consacre une grande partie de son activité à la musique contemporaine ; elle crée la Sonate pour alto seul que Ligeti lui a dédiée (1994), mais aussi des œuvres de Sally Beamish, Wolfgang Rihm, Heinz Holliger… Tabea Zimmermann a joué sur les plus grandes scènes du monde ; elle enseigne à la Hochschule für Musik "Hanns Eisler" de Berlin depuis 2002.

Après des études à Lyon, à Freiburg et à la Juilliard School de New York, Jean-Guihen Queyras est nommé soliste de l’Ensemble InterContemporain de Paris, sous la direction de Pierre Boulez. Le répertoire et les techniques d’interprétation baroques lui sont aussi familiers que la musique contemporaine. Cette double expérience lui permet de ré-explorer les classiques avec un autre regard. Il est professeur à la Musikhochschule de Stuttgart.

discography

concerts