Get Adobe Flash player

Lucy Crowe

Lucy Crowe

Soprano

Lucy Crowe s’impose comme l’une des grandes sopranos lyriques de sa génération. La jeune chanteuse à la voix d’une extrême pureté, à la technique vocale impeccable et à la forte présence scénique a chanté et enregistré sous la baguette des plus grands chefs d’orchestre, dont Yannick Nezet-Seguin, Emmanuelle Haïm, Sir John Eliot Gardiner, Sir Charles Mackerras, Sir Roger Norrington, Trevor Pinnock, Mark Minkowski et Harry Bicket. Ingo Metzmacher a dirigé ses débuts au Festival de Salzbourg. Elle a donné des récitals dans tout le Royaume-Uni, et le public londonien a pu l’applaudir au Wigmore Hall.

Elle a débuté au Royal Opera House de Covent Garden en 2009 dans le rôle de Belinda (Didon et Énée) et revint sur cette scène la même année pour endosser le rôle de Sophie (Le Chevalier à la rose) qu’elle reprit ensuite au Bayerische Staatsoper de Munich et au Deutsche Oper de Berlin. En 2011, elle fit sa première apparition sur une scène américaine, au Chicago Lyric Opera et son interprétation de Iole (Hercule) lui valut l’éloge de la critique. Elle a également interprété les rôles de Dorinda (Orlando) à Lille, Paris et Dijon ; Poppée (Agrippina) et Drusilla (Le Couronnement de Poppée) à l’ENO (Opéra national anglais) et participé à la production de The Fairy Queen avec William Christie au festival de Glyndebourne.


Elle chantera bientôt le rôle-titre de La Petite Renarde rusée à Glyndebourne, puis sera Susanne au Royal Opera House, Gilda au Deutsche Oper de Berlin, et fera ses débuts au Metropolitan Opera de New York comme Servilia dans La Clémence de Titus.


Chaque apparition de la jeune chanteuse Lucy Crowe, dont la beauté n’a d’égal que le talent, est un émerveillement. THE SUNDAY TIMES

discography

concerts