Get Adobe Flash player

Bernarda Fink

Bernarda Fink

mezzo-soprano

Née en Argentine, Bernarda Fink étudie la musique à l’Instituto Superior de Arte del Teatro Colón de Buenos Aires. Elle remporte le Premier Prix du concours Nuevas Voces Líricas en 1985 et se fixe alors en Europe, en particulier à Prague. Elle possède d’ailleurs une large connaissance de la musique tchèque de par ses origines slovènes, sa maîtrise de la langue et sa collaboration avec la Philharmonie Tchèque, l’Orchestre Symphonie de Prague et le Suk Chamber Orchestra sous la direction de Josef Suk, l’arrière-arrière-petit-fils d’Antonín Dvořák.

Elle se produit également avec des formations telles que les Philharmonies de Londres et de Vienne, le Gewandhaus de Leipzig, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre National de France, l’Akademie für Alte Musik Berlin, l’Ensemble Orchestral de Paris, les orchestres symphoniques de la Radio de Berlin, de la Suisse Romande, The English Baroque Soloists, le Mozarteum de Salzbourg, I Solisti Veneti, Les Musiciens du Louvre, The Academy of Saint-Martin-in-the-Fields, Concerto Köln, Musica Antiqua Köln, The Amsterdam Bach Soloists sous la direction de René Jacobs, Philippe Herreweghe, John Eliot Gardiner, Nikolaus Harnoncourt, Trevor Pinnock, Sir Neville Marriner, Marc Minkowski, Sir Roger Norrington, Mariss Jansons et Riccardo Muti.

On a pu également l’entendre dans le cadre des festivals de Salzbourg, Vienne, Prague, Tokyo, Montreux, Halle ou encore à la Philharmonie de Berlin.
Présente dans de nombreuses productions scéniques (Il Ritorno d’Ulisse in patria à Montpellier et Innsbruck, La Cenerentola à Rennes, Così fan tutte à Barcelone et Salzbourg), Bernarda Fink a aussi participé à une cinquantaine d’enregistrements avec un répertoire allant de Monteverdi à Brahms et Bruckner.

Plusieurs de ces disques ont été primés (Diapason d’Or, Gramophone Awards pour Maddalena ai piedi di Cristo de Caldara et Giulio Cesare de Haendel).

discography

concerts