Get Adobe Flash player

Ode sur la mort de Purcell

Ode sur la mort de Purcell

Ode au mariage. Cloe found Amyntas lying

Deller Consort, Alfred Deller

La position de Blow par rapport à Purcell, le génie de la musique anglaise, est un peu celle de Haydn par rapport à Mozart : bien que plus âgé que Purcell d'une dizaine d'années, Blow survécut treize ans à son cadet ; et des liens réciproques d'estime et d'amitié unissaient les deux artistes, de sorte qu'ils se partagèrent la quasi-totalité des charges musicales officielles de la cour d'Angleterre.
L'Ode sur la mort de Purcell met en musique un fort beau poème de John Dryden, auteur avec qui Purcell avait fréquemment collaboré. C'est l'un des plus beaux "tombeaux" jamais élevés à la mémoire d'un grand artiste.

Ce titre est paru pour la première fois en 1970.