Get Adobe Flash player

Mit Fried und Freud. Cantates

Mit Fried und Freud. Cantates

Cantates BWV 8, 125 & 138

Collegium Vocale Gent, Philippe Herreweghe

“Je pars en joie, je pars en paix.”
La réflexion sur la mort et l’agonie fait partie des thèmes favoris de Bach et de ses contemporains dans le cadre de la cantate, cette “théologie en musique” tellement prisée dans la très luthérienne Allemagne du Nord. Composées entre 1723 et 1725, les trois cantates présentées sur ce disque en déclinent trois aspects : l’aspiration à “une aube merveilleuse” (BWV 8), le départ ultime dans la sérénité (BWV 125) et la vanité de l’existence terrestre (BWV 138). Il n’y a donc “pas de consolation sur terre”, mais au ciel : quel musicien, quel artiste a su comme Bach faire ressentir cette divine consolation avec une telle profondeur – avec une telle… évidence ?